Pour préserver les ressources et économiser l’énergie consommée dans votre maison, certains facteurs doivent être pris en compte lors de l’achat d’électroménagers. Découvrez quelques conseils pour bien choisir.

Est-ce qu’un nouvel achat est nécessaire ?

Avant d’acheter de nouveaux appareils électriques, vous devez vous demander de manière critique si cela est vraiment nécessaire. En principe, pour une utilisation durable des ressources, il est conseillé de se servir des électroménagers le plus longtemps possible. Cela permet d’éviter les effets négatifs sur l’environnement causés par la société du jetable. Après tout, chaque composant et câble doit être fabriqué puis les matières premières doivent être extraites. Il est souvent plus judicieux, d’un point de vue écologique, de continuer à utiliser les appareils même s’ils ne sont plus à la pointe de la technologie (du moins tant qu’ils ont moins de 10 ans).

Cette règle s’applique toutefois toujours ; les vieux électroménagers sont de véritables énergivores qui ne sont pas nécessairement favorables au redressement énergétique ou aux finances. Au contraire, ces appareils électriques consomment beaucoup et font augmenter les besoins en énergie d’un ménage. Ainsi, pour les machines particulièrement anciennes, l’achat d’équipements neufs à faible consommation énergétique vaut vraiment la peine. Les appareils modernes consomment jusqu’à 80 % d’électricité en moins lorsqu’ils fonctionnent.

Aide à la décision : l’étiquette énergie

L’étiquette énergie est une aide à la décision pratique lors de l’achat de nouveaux électroménagers. Elle fournit entre autres des informations sur les classes d’efficacité énergétique, qui vont actuellement de G à A selon les normes européennes. Pour les équipements neufs, privilégiez les modèles à partir de la classe A, car l’efficacité énergétique d’un appareil électrique est nettement inférieure à partir de la classe B. Cette étiquette fournit également des informations sur les propriétés spécifiques des machines comme le réfrigérateur, le chauffage, le sèche-linge ou le téléviseur puisqu’elles représentent une part importante de la consommation d’énergie.

Dans le cas des sèche-linges, l’étiquetage énergétique fournit des informations sur la capacité. Alors que 7 kilos suffisent pour un foyer avec un ou deux membres, un modèle de 9 kilos serait probablement le meilleur choix pour une famille de 5 personnes. Vérifiez donc cet élément pour faire d’importantes économies.

Le type de séchoir est aussi déterminant en termes d’économies d’énergie. D’un point de vue écologique, il est déconseillé d’utiliser un séchoir à air vicié, car ces produits sont dépassés et nécessitent beaucoup d’électricité. Un modèle à condensation n’est pas plus économique. Un séchoir de pompe à chaleur, en revanche, séduit grandement par sa bonne efficacité énergétique. Il consomme moins de 50 % que les autres modèles c’est pourquoi son prix d’achat est légèrement plus élevé.

Les séchoirs modernes se caractérisent par un fonctionnement silencieux et une écotechnologie de pointe, associée à une faible consommation annuelle d’énergie. En outre, ils sont équipés d’un système de contrôle de l’humidité qui s’arrête dès que le degré de séchage requis est atteint. Pour la classe de condensation mentionnée sur l’étiquette, vous devez sélectionner A. Un appareil électrique installé dans l’appartement ne doit pas provoquer plus de 65 décibels.

Dans le cas des téléviseurs, la taille joue un rôle important en termes d’expérience visuelle et de rendement énergétique. Un appareil plus grand coutera plus cher sur la facture d’électricité. Cela s’applique également à la résolution. Avec une télé 4K par exemple, vous devez vous attendre à une consommation en énergie plus élevée qu’un écran HD.

Conseils pour économiser sur l’éclairage

L’éclairage représente une part non négligeable de la consommation totale d’électricité d’une maison. Malgré l’interdiction des ampoules électriques, les lampes consommant de l’énergie sont encore utilisées dans de nombreux foyers aujourd’hui. L’étiquette énergétique est donc d’une grande aide pour choisir un bon rendement énergétique des ampoules et faire des économies. Fondamentalement, vous devriez choisir les LED, qui sont actuellement la source de lumière la plus économique.

L’étiquette fournit les informations suivantes :

La consommation en énergie d’une LED de 470 lumens ne doit pas dépasser 8 kilowattheures (kwh) par an. L’idéal serait de disposer de 6 kwh. Pour un modèle de 800 lumens, 8 kwh serait l’idéal.

Achetez des produits LEDs avec la classe d’efficacité énergétique A.

Pour une question d’économies, la luminosité d’une LED devra dépendre de son futur usage. En termes de température de couleur, vous avez le choix entre le blanc chaud (salles de séjour), le blanc neutre (cuisine et bureau) ou encore le blanc lumière du jour pour éclairer la zone du miroir dans la salle de bains. La durée de vie d’une LED ne doit pas être inférieure à 20 000 heures.