Le choix d’un système de climatisation est une procédure délicate. Vous devez identifier vos besoins, les caractéristiques de votre logement et dresser la liste des fonctionnalités souhaitées par ordre de priorité. Dans cet article, vous trouverez des conseils qui vous permettront de choisir votre climatiseur en toute en connaissance de cause.

Conseil n°1 : choisissez un système adapté à vos besoins

Il existe 3 catégories de systèmes de climatisation parmi lesquelles vous devez choisir celle qui correspond au mieux à vos besoins :

  • Le système de climatisation split : Le climatiseur split est celui qu’on trouve le plus souvent dans les maisons voire dans les locaux commerciaux. Il est composé d’une unité intérieure et d’une unité extérieure. La première a pour fonction de propulser l’air dans l’espace où vous avez décidé d’installer une climatisation. Son succès est dû à sa puissance et à son rendement.
  • Le climatiseur compact : Également appelé climatiseur à fenêtre, ce type de climatiseur est certes composé de 2 unités mais elles sont placées dans la même structure. Celle-ci est sous forme de cube. Par ailleurs, ces modèles très utilisés il y a quelques dizaines d’années notamment dans les bureaux d’entreprise l’emportaient sur leurs rivaux pour la facilité de leur installation. Leur efficacité reste moins élevée que les modèles split.
  • Le climatiseur portable : Si vous recherchez une solution temporaire et rapide, acheter un climatiseur portable est la meilleure solution qui s’offre à vous. Ce dispositif s’apparente à une tour sur roulettes qui vous permet de transporter le climatiseur d’un endroit à un autre.

Conseil n°2 : déterminez l’emplacement de votre climatiseur

Pour déterminer le type d’unité adéquat à votre logement, vous devez choisir l’emplacement de votre climatiseur. Commençons par la climatisation centrale dont le succès est dû à son apparence discrète. L’appareil est composé de tuyaux finement dissimulés et d’éventes légers qui lui permettent de s’intégrer subtilement dans n’importe quelle pièce de la maison sans compromettre sa décoration. Comme il s’agit d’un dispositif assez volumineux, il vaut l’installer pendant la phase de construction. Cependant, dans les bâtiments neufs et plus grands, il reste possible de procéder à l’installation au cours de travaux de rénovation.

D’un autre côté, vous avez le système split et multi-split disponibles avec différents types d’unités intérieures. Optez pour un climatiseur mural, en l’occurrence un climatiseur réversible, dans les chambres à coucher et les bureaux, mais préférez-lui un modèle de plafond dans un local commercial. Pour vos vérandas, le climatiseur au sol serait mieux adapté.

Conseil n°3 : évaluez la puissance nécessaire

Rappelons tout d’abord que plus la puissance de climatisation est élevée, plus le refroidissement de la pièce se fait rapidement. Pour cette raison, les BTU sont un élément incontournable à considérer pour choisir le climatiseur qui correspond à vos besoins. Trop bas, les performances obtenues ne seront pas suffisantes. Trop élevés, vos factures d’électricité afficheront des tarifs exorbitants traduisant une surconsommation inutile. Par ailleurs, nous vous invitons à étudier le niveau d’ensoleillement de votre pièce. Si celle-ci est au sud, la puissance du climatiseur doit être plus grande. Découvrez alors les performances nécessaires selon les espaces à rafraichir :

  • Une chambre de 14m² : 6 000 BTU
  • Une chambre de 23m² : 10 000 BTU
  • Une chambre de 28m² : 12.000 BTU

Conseil n°4 : prenez vos besoins spécifiques en considération

En regardant de plus près, vous constaterez que les modèles proposés par les fabricants sont très variés. De plus, chacun d’entre eux présente des caractéristiques spécifiques. Vous devez donc choisir votre système de climatisation selon les modes de fonctionnement uniques sur lesquelles vous ne comptez pas résilier comme :

  • Le détecteur de mouvements : Avec cette fonctionnalité, vous pouvez ajuter le débit et contrôler l’orientation de l’air en tenant compte des personnes présente dans l’espace à rafraîchir.
  • Le Smart Contrôle : Vous le trouverez dans les climatiseurs connectés à Internet. Dans ce cas, vous aurez la possibilité de gérer votre appareil avec votre Smartphone.
  • La télécommande : Cet outil est en mesure de remplacer et d’apporter un complément utile aux commandes reliées par un fil. Il est utilisé pour régler le climatiseur à distance.
  • La programmation : Grâce à cette option, vous pouvez définir un programme pour votre climatiseur, l’allumer et l’éteindre au moment souhaité pour un confort optimal et des économies énergétiques considérables.
  • Le mode silencieux : Il est également appelé mode nocturne. Parmi ses avantages : réduire les nuisances sonores du climatiseur pour mieux dormir ou effectuer des tâches qui nécessitent une grande concentration.