Vous sentez ces mauvaises odeurs persistantes dans votre salle de bain ou à proximité de l’évier de la cuisine ? Et si ce problème découlait d’un mauvais entretien des canalisations ? Il est vrai que l’on pense rarement à s’en occuper ! Pourtant, un entretien régulier vous évitera bien des soucis. Si vous souhaitez désormais agir, prenez donc connaissance du texte ci-dessous. Vous y découvrirez cinq précieux conseils !

1. Mieux vaut prévenir que guérir !

Si vous ne souhaitez jamais faire appel aux services d’une entreprise de débouchage de canalisations, il est recommandé de prendre dès à présent quelques bonnes habitudes. Commencez par faire couler de l’eau bouillante dans chaque évier de la maison au moins une fois par semaine. Cela aura pour effet de dissoudre les éléments les plus faciles à éliminer comme les graisses de savon. N’hésitez pas verser également un petit verre de vinaigre blanc dans le siphon et dans les toilettes. Faites ceci une à deux fois par mois. Petite astuce qui amusera certainement les enfants : congelez des petits cubes de vinaigre blanc que vous laisserez fondre ensuite. Attention, cet entretien ne vous évitera tous les autres soucis pouvant affecter vos canalisations ! Celles-ci demeureront donc toujours sujettes aux fuites, difficulté d’écoulement des eaux usées, obstruction de l’évacuation des eaux usées ou encore remplacement des tuyauteries.

2. Éviter les bouchons

Vous les voyez ces petits cheveux ou poils que l’on trouve régulièrement au fond de l’évier ? Il ne s’agit pas ici de pointer du doigt l’un (ou plusieurs !) des occupants de l’habitation mais plutôt d’évoquer les bouchons. Ce terme désigne un amas d’éléments divers et variés (pour être exact, tout ce qui tombe dans le siphon) qui va obstruer les canalisations. C’est ce phénomène qui est également responsable des odeurs désagréables. Pour vous éviter de devoir solliciter vos réseaux afin de trouver le professionnel qui réalisera le débouchage de vos canalisations, la meilleure des solutions reste évidemment de limiter la formation de ses bouchons. Car, oui, vous pouvez agir ! Ne laissez tout simplement rien dans votre évier. Nettoyez le avec attention après chaque utilisation. Vous ne devrez laisser le moindre cheveu ou reste de nourriture pour éviter tout souci par la suite. Vous éviterez de plus d’y verser des corps gras comme de l’huile car ceux-ci vont durcir au contact de l’eau froide provoquant ainsi un obstacle pourtant évitable à l’intérieur de la canalisation.

3. Utiliser des produits chimiques

L’industrie chimique propose de nombreuses solutions afin d’entretenir la tuyauterie. Cette option est simple pour l’utilisateur. Il suffit le plus souvent d’ouvrir une bouteille et d’en verser le contenir dans le siphon. Néanmoins, il faut bien reconnaître que ces produits coûtent un certain prix ! Le marketing étant passé par là, les fabricants créent désormais des gammes pour chaque pièce de la maison. Si vous suivez à lettre leurs recommandations, ce budget atteindra plusieurs dizaines d’euros par mois. De plus, certains émettent des doutes quant à leur réelle efficacité, sans même parler de leur impact sur l’environnement. C’est pourquoi il semble préférable de se tourner vers d’autres solutions, plus économiques et plus écologiques.

4. Le nettoyeur haute pression peut vous aider !

Vous êtes bricoleur et vous êtes équipé d’un nettoyeur haute pression ? Sachez qu’il est possible de lui trouver une nouvelle application ! Vous allez en effet pouvoir vous en servir pour l’entretien des canalisations. Cette méthode peut vous paraître quelque peu disproportionnée. Elle se montre au contraire d’une efficacité redoutable. Attention, l’utilisation dans un tel cadre d’un nettoyeur haute pression nécessite le recours à un furet spécifique. Pour ceux qui ne le saurait pas, il s’agit d’une longue tige métallique dont l’une des extrémités est dotée de petites brosses. Pour obtenir une action encore plus efficace, ajoutez à l’ensemble une buse spéciale.

5. Appliquer des méthodes plus « artisanales »

Vous préférez des méthodes plus douces ? Il existe certains mélanges naturels dont l’efficacité n’est certainement plus à démontrer. Vous pouvez ajouter en quantités égales dans un petit seau du vinaigre blanc, du soda (de préférence du coca) et du sel. Versez le contenu directement dans le siphon et laissez agir tout ceci durant une grosse demi-heure. Terminez ensuite le travail en versant de l’eau bouillante afin d’éliminer les résidus provoqués par l’action du mélange sur les bouchons. N’oubliez surtout pas cette ultime étape ! Cette recette est l’une des nombreuses à votre disposition. Parcourez le web pour trouver les plus efficaces d’entre elles !