L’entretien du toit est l’une des interventions les plus importantes pour maintenir un bon niveau de confort dans une maison. Un tuyau qui fuit, des mousses qui prolifèrent ou une paroi fissurée sont des problèmes faciles à repérer, même par ceux qui ne sont pas compétents dans ce domaine. En quoi consiste l’inspection visuelle et quelles sont les parties qui doivent être maintenues sous contrôle ?

Effectuer des contrôles visuels périodiques

Pour une maison sûre et sèche, il est important de vérifier que le toit soit toujours en bon état en l’inspectant grâce à une échelle. Il est nécessaire d’effectuer des contrôles périodiques pour éviter les dommages et les infiltrations, surtout avant l’arrivée de la saison hivernale et des pluies. Les bâtiments situés dans des endroits à haute altitude sont plus sujets à la glace et à la neige, ce qui peut avoir un impact majeur sur la résistance du toit. Il en va de même pour les maisons exposées aux vents forts. En revanche, si le toit comporte des parties métalliques, il nécessite moins d’entretien que les toits comportant des parties en bois qui nécessitent un entretien annuel.

Les contrôles périodiques qui doivent être effectués chaque année concernent différentes parties du toit, à savoir :

– vérifier la stabilité des tuiles ou autres éléments de la toiture ;

– contrôle visuel des carreaux cassés ;

– vérifier que les drains et les descentes d’eau sont propres et exempts de feuilles, de débris et de nids ;

– vérifier l’état des cheminées.

Entretien du toit : élimination de la mousse

Un toit couvert de mousse peut ne pas protéger votre maison aussi bien qu’il le faudrait. Non seulement la mousse est inesthétique mais sa présence peut aussi provoquer des infiltrations. Vous pouvez facilement enlever la mousse en suivant quelques étapes faciles à retenir. Equipez-vous d’une échelle de toit et fermez la gouttière, puis commencez à laver le toit. Vous pouvez vous servir d’outils tels qu’un nettoyeur à pression ou une brosse. Les résidus de nettoyage tomberont vers le bas, ce qui facilitera votre travail. Une fois le nettoyage terminé, il faut recouvrir la surface avec un produit spécifique qui empêchera la formation de nouvelles mousses. Veillez à ce que le produit s’écoule en profondeur entre les tuiles. La touche finale est un produit imperméabilisant que vous pouvez appliquer au pinceau ou au rouleau.

Remplacement de la membrane de la toiture

La couverture du toit nécessite un entretien périodique, au moins une fois par an. Si le toit comporte des poutres en bois, vous devez effectuer un traitement spécifique pour l’entretien et la maintenance, si elles sont en métal, vous devrez appliquer une peinture anticorrosion. Un toit en tuiles nécessite un entretien de routine une fois par an. Voici les étapes à suivre pour une bonne étanchéité :

– préparer la surface de travail en vérifiant que toutes les surfaces sont propres, non endommagées et exemptes de débris ;

– appliquer la gaine : il existe différents produits sur le marché, lisez attentivement les instructions figurant sur les feuilles de gaine que vous avez achetées pour comprendre quelle colle est la plus appropriée et comment l’appliquer correctement. Utilisez des spatules et des rouleaux pour étaler l’adhésif et exercez une pression pour appliquer la feuille.

– faites attention aux détails et aux points critiques, comme sur les bords ou en présence de la lucarne, vous devez coller une gaine plus épaisse et plus résistante.

Evénements météorologiques exceptionnels

En plus du programme annuel d’inspection des toits, il est recommandé de procéder à un contrôle de l’état du toit après de fortes chutes de neige, de fortes chutes de grêle, des tempêtes de vent et des orages d’une certaine intensité. Il s’agit simplement d’une inspection générale visant à vérifier que la structure a tenu et que les tuiles n’ont pas bougé sous l’action du vent. Il faut notamment prêter une attention particulière aux cheminées, aux parties terminales des pentes et aux zones les plus exposées aux intempéries.

Vérifier le grenier

Outre le contrôle visuel de l’extérieur, il est également utile d’effectuer un contrôle de l’intérieur, c’est-à-dire du grenier s’il est accessible. Ce type de contrôle vous permet de détecter toute infiltration d’eau, toute tache d’humidité ou même de moisissure. Une règle très importante est de ne monter sur le toit que s’il est équipé d’un système de sécurité, car vous risquez votre vie. C’est pourquoi il est conseillé de faire appel à des professionnels qui inspectent et interviennent pour l’entretien des toits sécurisés par une série de câbles en acier ancrés au toit qui permettent aux travailleurs de s’y attacher et de travailler en toute sécurité.