Le dégât des eaux est un incident très fréquent qui peut provoquer des pertes colossales. Heureusement, cette éventuelle péripétie est couverte grâce à un contrat avec l’Assurance Multirisque Habitation.

Les principales causes des dégâts des eaux

Plusieurs facteurs peuvent déclencher ces pertes d’eau. Par exemple, un mauvais entretien des canalisations, ainsi que des robinets qui se retrouvent ensuite en mauvais état, sont très susceptibles de provoquer ce genre de dégât.

En effet, négliger l’entretien de la plomberie peut provoquer l’explosion des canalisations, surtout à certaines périodes de l’année. Par ailleurs, durant le printemps, il y a de fortes chances que des canaux de plomberie mal entretenus explosent juste après le gel de l’hiver, à cause du changement de climat. Une fuite d’eau à Paris, par exemple, peut être plus fréquente que dans une nouvelle ville du fait de l’ancienneté des canalisations.

Bien entendu, une maladresse peut aussi être à l’origine d’un incident provoquant un dégât des eaux. Effectivement, un robinet mal fermé peut être à l’origine d’une inondation, en particulier lorsque la maison reste vide assez longtemps.

Néanmoins, en cas d’incident, il existe des premiers gestes à adopter, afin de limiter les dégâts et de repérer la faille au plus vite.

Les premiers réflexes à avoir

La première chose à faire en cas de sinistre est d’identifier la provenance de celui-ci. Il faudra donc commencer par la recherche de la fuite d’eau le plus vite possible, afin de pouvoir l’arrêter.

Bien entendu, il faudra d’abord penser à vérifier que la fuite provient bien de votre domicile et non pas de celui de l’un de vos voisins. Dans ce dernier cas, ce sera à lui d’effectuer la recherche de la fuite.

Si toutefois vous vous êtes assuré que la fuite provient de chez vous, commencez par couper l’alimentation en eau de l’appareil qui en est à l’origine. Par ailleurs, en fonction de l’étendue des dégâts, il se peut même que vous soyez même amené à couper l’électricité pour ne pas risquer de provoquer de plus gros dégâts.

En outre, si l’incident se propage jusqu’à toucher l’habitation des voisins, il faut penser à les alerter immédiatement pour qu’ils fassent de même. Un constat de dégât des eaux sera à remplir avec eux par la suite.

Enfin, il faut faire part de votre problème à votre assurance habitation dans les plus brefs délais.

Contacter son assureur

Il est important de prendre contact avec celui-ci pour recevoir les consignes concernant la démarche à suivre, ainsi que le formulaire à remplir en cas de sinistre.

Sauf dans certains cas spéciaux, la procédure habituelle à suivre est identique. Tout d’abord, il faudra compléter le constat avec le ou les voisins concernés par le problème. La procédure est évidemment la même si le voisin est responsable de l’accident ou s’il est victime d’un dommage collatéral.

Ensuite, du côté de l’assurance, ce sera au cas par cas. Effectivement, le règlement n’est pas le même pour tous les sinistres. Celui-ci dépend de l’ampleur qu’a pris la fuite.

Si l’incident est minime, un expert contactera le concerné par téléphone, sans même se déplacer. Par exemple, si une inondation a lieu à Paris, l’expert n’a pas besoin d’être sur place. En revanche, si l’incident est plus important et est à l’origine de grosses pertes, celui-ci devra se déplacer sur les lieux de l’inondation, afin d’évaluer lui-même les dégâts.

D’ailleurs, ce sera cette évaluation qui sera prise en considération par l’assurance, afin qu’elle puisse estimer le taux de remboursement selon le type de contrat de l’assuré.