Le robinet à soupape de sûreté industriel a pour rôle d’assurer la régulation d’un débit. Il peut être d’équerre, droit ou à tête inclinée. Il est doté d’une étanchéité cautionnée par un soufflet ou un presse-étoupe. Ce dispositif de la robinetterie industrielle a pour avantage de pouvoir être employé sur des températures et pressions élevées. Il est ajusté pour du réglage.

Robinetterie industrielle : les utilisations du robinet à soupape

Le robinet à soupape existe en trois modèles : à tête inclinée, d’équerre et droit. Il est surtout employé dans la chimie et l’industrie, notamment dans les activités où les industries travaillent avec des hydrocarbures (fuel lourd, lubrifiants…). De ce fait, le robinet à soupape peut être adapté pour les liquides dont la corrosivité requiert une entière maitrise du débit de déversement, afin de ne pas donner lieu à des accidents. Si son système donne la possibilité d’avoir de manière précise le débit convoité, il est, de par sa technologie, moins commode que les autres modèles de robinetterie. C’est ce qui constitue son principal désavantage. Ce type de robinet est employé pour des températures et pressions élevées. Il s’utilise par un volant. Dès lors qu’il est actionné, le couvercle se remue dans le sens du déversement du fluide, vers les conduites d’imperméabilité.

Composition d’un robinet à soupape

Le robinet à soupape (en anglais : bellows globe valve ou globe valve) est composé d’une cornette pouvant être attachée ou union et réalisée en laiton, en fonte ou en inox. Cet appareil de robinetterie industrielle permet d’avoir de manière précise le débit d’épanchement désiré. Les robinets à soupape de sûreté GMI sont conçus en vue de répondre à vos différentes utilisations. Ils sont dotés d’un ajustement précis et d’une construction vous offrant une parfaite régulation de vos fluides. Les matières employées pour leurs joints d’étanchéité et leurs corps sont ajustées aux liquides déversés.

Spécificités des robinets à soupape

Cet appareil de la robinetterie industrielle est aménagé d’obturateur connu sous le nom de « clapet » ou « soupape ». Celui-ci se déplace dans la conduite de la veine liquide et du siège d’imperméabilité. De la même façon que les robinets à piston, ceux à soupape de sûreté sont polyvalents. Ils peuvent aisément s’adapter à tous types de fabrications, sous réserve, bien sûr, d’une conception ajustée. Installés en fond de cuve, ils peuvent être employés comme vannes de régulation, de vidange ou de soutirage. En ligne, un modèle à tête inclinée ou droit permet de contrôler ou de fractionner rentablement un liquide sous haute température/pression. Il est autant possible de se servir de la technique à soupape pour une création de vanne dite multivoie. Ces robinets à soupape de sûreté peuvent être des dispositifs de régulation ou TOR (tout-en-rien).