Bricoleur du dimanche vous devez résoudre certains problèmes au niveau de votre plomberie, mais vous ne savez pas quels matériaux utiliser ? Selon le cas qui se présente, réunissez le meilleur matériel. Certains outils sont destinés aux petits travaux, tandis que d’autres sont dédiés aux œuvres de pro.

Les outillages de base nécessaires en travaux de plomberie

Les outillages de base regroupent les matériels nécessaires pour des éventuels bricolages au quotidien. Que vous soyez un plombier ou un bricoleur du dimanche, vous devez avoir les matériaux cités ci-après dans votre boîte à outils. Ces matériels vous seront utiles pour visser ou serrer des installations :

– Les clés (à cliquer et à molettes) pour le serrage d’écrous ;

– Les tournevis plats et cruciformes ;

– Les pinces multiprises, coupantes, à sertir et à emboîture ;

– Les douilles de plombier ;

– Les limes plates, rondes et demi rondes ;

– Le pistolet à cartouche ;

– La scie universelle ;

– Le chiffon ;

– Les gants.

Pour les nouvelles installations et la réhabilitation de la tuyauterie, vous aurez besoin de certains outillages pour la découpe de tubes, dont les tubes per. Pour l’achat de tube per, trouvez un meilleur fournisseur. Les matériels à réunir sont :

– La coupe-tube ou la scie à métaux;

– Les outillages de mesure et de calcul tels que le mètre ruban, le niveau à bulle, le crayon de charpentier, l’équerre, la gomme, le papier et la calculatrice de poche ;

– L’ébarbeur.

Les matériels courants pour la réalisation des travaux de réparation

Pour les petits travaux de dépannage ou le débouchage de tubes et raccords, vous devez réunir des matériels pratiques, parmi les suivants :

– La ventouse : nécessaire pour le débouchage de bouchons ;

– Le furet de plomberie : pour retirer les bouchons solides ;

– Le déboucheur à pompe.

Sachez que le plombier doit aussi disposer de rouleau de téflon pour garantir l’étanchéité des installations.

Les matériaux indispensables aux plombiers amateurs

Pour un plombier amateur, les matériaux suivants sont nécessaires pour des travaux spécifiques :

– Les outillages de maçonnerie pour les travaux de canalisation (truelle, auge, ciseaux, joint, massette…) ;

– Les outillages de soudure ;

– Les outillages électriques (perceuse, scie sauteuse, ponceuse…).

Pour le cas de la distribution d’eau potable, les travaux sont généralement confiés à des professionnels. Pour cela, des tuyaux seront nécessaires. Ces matériels se déclinent en plusieurs types et le choix dépend surtout de la spécificité de l’installation. En premier, il y a les tuyaux de cuivre. Ces derniers sont dédiés aux réseaux complexes. Malgré leur coût élevé, ils garantissent le côté esthétique de l’installation. Les tubes PER qui sont des alternatives aux tuyaux de cuivre sont proposés à prix raisonnable sur le marché. En plus de leur tarif attractif, leur durée de vie élevée constitue un autre avantage de ces tuyaux. En effet, ceux-ci ont une longévité de 50 ans. De plus, les tubes PER ont une meilleure résistance à la corrosion. Les tuyaux multicouches sont des alternatives aux tubes de cuivre et PER. Faciles à mettre en œuvre, ils garantissent une installation à la fois élégante et résistante. En termes de coût, les tuyaux multicouches sont moins onéreux que les tubes de cuivre.

Par ailleurs, il y a les tuyaux PVC haute pression. Ces tubes sont destinés à conduire les eaux. Leur fabrication étant soumise à une normalisation spécifique, les tuyaux PVC haute pression font preuve de résistance et de longévité prolongée. De plus, ils sont faciles à monter et à démonter.

En ce qui concerne l’évacuation des eaux usées au sein des habitations individuelles, les réseaux en PVC sont les plus prisés. Cela est surtout dû au coût moins élevé de cette matière. Sachez, toutefois, que les réseaux en fonte sont aussi des options intéressantes pour l’évacuation des eaux usées.