Quelle que soit la saison, une maison a besoin d’être bien ventilée et aérée. Cependant, ouvrir les volets régulièrement et quotidiennement ne suffit pas pour assurer l’aération ainsi que la ventilation. Parfois, l’installation d’un système de Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) est indispensable. Il permet de maintenir le taux d’humidité de l’atmosphère en dessous de 60 % et de garantir la qualité de l’air. Pour le mettre en place, il faut contacter un installateur professionnel.

L’importance de trouver un installateur de VMC

La VMC est un dispositif qui assure le confort de la maison en hiver comme en été. Elle la garde à la bonne température, qu’il fasse chaud ou froid. Elle permet également de réduire la consommation énergétique, le chauffage et la climatisation engendrant souvent des dépenses importantes. Grâce à elle, la réduction de la facture peut atteindre -20 %. Elle préserve aussi l’air des agents polluants. Elle agit en fonction du type d’isolation de la maison. Compte tenu de son importance, sa mise en place doit être confiée à un installateur de VMC qualifiée.

Ainsi, pour obtenir la qualité attendue, il faut contacter un installateur de ventilation professionnel. Un électricien peut assurer cette fonction, mais à ce moment, vous devez poser une condition : il doit être polyvalent. Le cas échéant, il ne peut pas accomplir sa mission correctement. Afin d’éviter les déceptions, le mieux est de contacter un installateur qualifié et qui maitrise l’aéraulique (ventilation et chauffage). Ce dernier est également certifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

Les solutions pour trouver un installateur de VMC 

Pour trouver un installateur de VMC, il existe deux principales possibilités : compter sur son réseau ou mener des recherches en ligne. Vous pouvez demander les coordonnées et le nom d’un spécialiste auprès de vos proches ou de vos collègues. Ceux-ci vous servent de témoins. Outre l’identité et le contact du prestataire, ils vous donnent leur avis sur ses prestations.

Vous pouvez également trouver votre prestataire en utilisant internet. Les experts dans le domaine de l’installation de VMC disposent parfois de leur propre site. Cet outil comporte généralement un formulaire de contact qui facilite la communication. Il est important de vous assurer qu’il soit fiable avant de signer un contrat avec lui.

Les dépenses à prévoir

Avant de contacter un installateur de ventilation, il est important de déterminer les dépenses. Plusieurs éléments influent sur le coût des travaux, dont le premier est le type de VMC à monter. Vous avez un petit budget ? Vous pouvez pencher pour le modèle simple flux. Cependant, vous devez savoir que son usage revient plus cher. Par contre, la VMC double flux est plus onéreuse à l’achat, mais son entretien et son usage sont plus abordables. Elle est plus économique et plus facile à entretenir.

Le second élément est le degré de complexité des travaux. Plus ces derniers sont difficiles à réaliser et plus le prix augmente. Son nombre d’années d’expérience et sa notoriété sont d’autres éléments qui ont un impact sur les tarifs du prestataire. Vous pouvez consulter les sites spécialisés pour avoir quelques idées concernant le cours actuel des services des installateurs.